Des organismes auxquels nous sous-traitons la gestion du tiers payant viennent de subir une cyberattaque, via l’usurpation d’identité de comptes de professionnels de santé. 

Nous vous recommandons d’être vigilants : Pensez à changer régulièrement le mot de passe de vos espaces clients et boîtes mails. Ne transmettez jamais votre identifiant et votre mot de passe par email, SMS ou par téléphone. En savoir plus ici.

Temps de lecture
Environ 5 minutes
Table des matières
Construire une entreprise engagée

Entre pragmatisme et règlementation,  découvrez notre guide à destination des petites structures qui veulent bâtir un modèle vertueux pour leurs salariés et la société.

S’engager en entreprise, un enjeu clé de la QVT

Partager :
Sans titre (1)

De plus en plus d’entreprises l’ont compris : encourager ses employés à s’engager dans des actions solidaires ou environnementales permet de redonner un sens à leur travail. Et votre entreprise, elle y gagne quoi ? Elle met en avant ses valeurs et améliore sa marque employeur en misant sur l’humain, c’est du gagnant-gagnant. On vous explique comment !

L’engagement au travail, c’est quoi ?

Attention à ne pas confondre engagement au travail et satisfaction. Un employé peut être satisfait de ses conditions de travail, ressentir certains bénéfices, grâce à un bon comité d’entreprise, une bonne mutuelle ou une salle de repos agréable. Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il se sent reconnu, utile ou attaché à son entreprise. La satisfaction reste un regard subjectif que le collaborateur pose sur ses conditions de travail. 

À l’inverse, l’engagement au travail, c’est le sentiment de loyauté et d’attachement d’une personne envers son entreprise. C’est ce qui fait qu’un salarié travaille dans le but d’atteindre les objectifs de sa société, de véhiculer ses valeurs et d’embrasser sa mission. Il ne s’agit plus d’être simplement payé à la fin du mois ou de s’assurer la sécurité de l’emploi, mais bien d’incarner l’ambition de son entreprise. 

Valoriser sa démarche RSE en redonnant le pouvoir aux employés

La RSE, Responsabilité Sociétale des Entreprises, s’impose de plus en plus au sein des sociétés, mais selon le baromètre RSE 2021une entreprise sur trois n’a pas encore de budget dédié. Or, de plus en plus d’employés aspirent à avoir un impact sociétal ou à défendre une cause par le biais de leur société, la cause environnementale arrivant en tête. 

Comme le précise la Chambre de Commerce et de l’Industrie (CCI), la RSE est définie par la commission européenne comme « l’intégration volontaire, par les entreprises, de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes », ici les employés. 

Pour faire simple, c’est la contribution des entreprises aux enjeux du développement durable. Un employeur qui développe une démarche RSE a donc pour but de mettre en place des pratiques plus éthiques et plus durables 

En tant qu’employeur, qu’avez-vous à y gagner ?

Tout.  

Selon Kerry Goyette, fondatrice d’Aperio Consulting Group et invitée d’un TED talk sur comment libérer la motivation de ses employés, « les organisations performantes de demain seront celles qui investissent dans l’humain aujourd’hui. » C’était en 2016. Six ans et une pandémie plus tard, les salariés souhaitent plus que jamais s’identifier à des valeurs de transparence, de sens et de bienveillance dans leur travail. 

Valoriser son image et celle de ses employés

En tant qu’employeur, prendre en compte les attentes et les besoins de vos collaboratrices et de vos collaborateurs impacte le sens donné par chacun à son travail. Favoriser une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle vous permet de renforcer et de rendre concret votre engagement sociétal. La motivation et la productivité de chacun n’en seront que décuplées, l’absentéisme en baisse et l’attachement à l’entreprise grandissant. 

En d’autres termes, l’engagement sociétal et environnemental d’une entreprise est bénéfique à la fois pour les collaborateurs et pour l’image de l’entreprise. En tant qu’employeur, vous vous différenciez aussi commercialement, vous devenez plus productif et compétitif. 

L’importance de co-créer avec les collaborateurs

La mise en place et le succès d’une stratégie RSE dépendent du degré d’engagement des employés. Pour que vos propositions soient cohérentes et suivies, il est bien venu de s’interroger en premier lieu sur les envies de vos collaborateurs, de sonder leurs sensibilités. C’est par exemple ainsi que vous allez découvrir si une cause particulière leur tient à cœur.  

Vous pouvez aussi vous baser sur votre secteur d’activité pour promouvoir l’entreprise. Pour proposer et organiser des actions solidaires, rebondir sur l‘actualité peut aussi s’avérer judicieux. Les journées ou semaines dédiées à un événement, comme par exemple la journée de la Terre, permettent de créer un élan autour d’une cause. 

Comment mettre en place des actions solidaires ?​

  • S’engager auprès d’une association : cela peut être une mission ponctuelle ou en continu, de courte durée ou plus longue. L’engagement peut aussi prendre la forme d’un mentorat ou d’un mécénat de compétences quand le salarié met ses compétences au profit d’une association. Aujourd’hui, plusieurs plateformes en ligne comme JeVeuxAider.gouv.fr permettent de s’engager facilement pour devenir bénévole.
  • Transmettre ses connaissances à la future génération : Ici, l’idée est de faire venir des jeunes dans les bureaux pour transmettre et faire découvrir son métier, comme cela se fait déjà avec les stages des élèves de 3e par exemple. Plusieurs associations le proposent.
  • Organiser des team-building : Quoi de mieux pour renforcer les liens entre collaborateurs tout en faisant une démarche solidaire ou ludique ? Cela peut se traduire par la participation à un défi sportif, un jeu par équipes ou par l’organisation d’une journée au vert autour d’un thème sur le développement durable. Et pour créer la cohésion et la convivialité, les afterworks sont toujours une bonne idée. 
  • Encourager à faire des dons : Le salarié peut donner, que ce soit un don financier ou un don en nature sous forme de biens (vêtements, matériel informatique, produits de première nécessité). Il est également possible d’organiser une collecte pour une cause ou une association, pourquoi pas à l’initiative d’un des salariés. 
  • Sensibiliser ses employés à des causes : Le handicap au travail, par exemple, est de plus en plus mis en avant par les entreprises auprès de leurs employés. La sensibilisation peut passer par des jeux interactifs, des défis solidaires ou encore en faisant venir des intervenants experts sur tel ou tel sujet.  
  • Rendre l’environnement de travail cohérent avec ses valeurs : La mise en place de poubelles de tri, de bonnes pratiques pour économiser le papier, d’une régulation de la climatisation en open space, l’organisation de covoiturages, sont autant de solutions pour à la fois sensibiliser et engager ses employés dans une démarche écologique et durable. 

Libre à chaque entreprise de mettre en avant tous ces enjeux. Mais vous l’avez compris, c’est en donnant une plus grande place à l’humain que vous mettez toutes les chances de votre côté pour améliorer votre marque employeur, impliquer vos employés de manière durable et booster votre productivité ! 

Je souhaite mobiliser mes salariés pour le bien commun

par Caroline Le Nestour
Autres articles à découvrir
Webinar : construire une entreprise engagée
Les sujets RH, sociaux et bien-être sont souvent mis de côté car "peu prioritaires". Pourtant, ils doivent absolument être pris en considération dès le lancement d'une entreprise.
Publié le 17/11/2022
Ebook : construire une entreprise engagée
Entre pragmatisme et réglementation, un guide à destination des petites structures qui veulent bâtir un modèle vertueux pour leurs salariés et la société.
Publié le 24/11/2022